Roger CANTIN

Roger Cantin 1930-2018. Il était l'un des rares peintres qui possédait le privilège de "changer d'écriture".

Lorsqu'il travaille l'acrylique, sa couleur, posée fermement comme une pâte compacte, est bien étalée, son coup de brosse solide. Dans l'exécution d'une aquarelle, les couleurs lumineuses et brillantes gardent leur délicate transparence. La main se fait légère, la touche précise. Et la griffe sensuelle possède quelque chose d'oriental, d'exotique.

Comme Jean-Paul Lemieux et Stanley Cosgrove, Cantin et St-Pierre seront parmi les rares peintres du Québec à suggérer la lumière par l'emploi d'une sobre tonalité.

L'art de Cantin consiste aussi à jouer avec la valeur des tons neutres qui possèdent d'innombrables nuances qui vont du noir le plus profond jusqu'au blanc le plus clair, laissant filtrer une certaine spiritualité, une sorte d'aspiration vers l'infini. Chez lui, l'innocence de l'oeil, c'est-à-dire la façon franche et simple de voir le sujet, lui donne une vision concentrée des choses et le conduit à l'essentiel. Sa manière de structurer - par la construction de la forme et la composition de l'espace - est extrêmement simple.

Ajoutons à cela son attitude humaine faite de tendresse et de sympathie. C'est en solitaire que travaille Cantin."

Si vous êtes intéressé(e) par l'achat d'une oeuvre, Contactez-nous!